• Histoire de l’art •

J’ai étudié l’histoire de l’art à l’Université Laval (Québec) entre 2007 et 2019. J’y ai d’abord complété le baccalauréat en histoire de l’art (2009). Dans le cadre de ma maîtrise (2011), j’ai travaillé sur la présence de l’art moderne français au Québec au début du vingtième siècle.

Entre 2011 et 2019, j’ai travaillé sur un doctorat interuniversitaire en histoire de l’art. Ce projet de recherche portait sur l’exposition artistique entre 1860 et 1914. Il a été appuyé financièrement par une bourse de doctorat du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Après ces nombreuses années de travail et la rédaction d’un brouillon de thèse totalisant 200 pages, j’ai abandonné le projet par épuisement personnel.

À l’automne 2012, j’ai été responsable de l’enseignement du cours sur le marché de l’art proposé au Département d’histoire (maintenant le Département des sciences historiques) de l’Université Laval.

Photographie de Marc Gauthier nlors des Passages insolites à Québec, 2019
Rencontre avec l’oeuvre Écho de Jeffrey Poirier lors des Passages insolites 2019

• Informatique •

Avant de m’intéresser à l’histoire de l’art, j’ai passé 12 ans sur le marché du travail dans les [nouveaux] médias. Mon fait d’armes le plus important durant cette première partie de ma carrière a été la co-création du site Recettes du Québec qui attirait un million de visiteurs uniques mensuellement. Je me suis retiré de l’entreprise en 2006.

Sur le plan informatique, j’ai commencé ma formation universitaire en 1991 avec un cours sur le Turbo Pascal. Dans le cadre de mon travail, j’ai surtout utilisé PHP/MySQL. À cela s’ajoutent un certificat en physique (Université de Montréal, 1992), un certificat en démographie (Université de Montréal, 1994) et des cours en mathématiques discrètes et en programmation.

Ce parcours m’a amené à me questionner sur les liens entre histoire de l’art et informatique. En ce sens, j’ai créé une base de données d’expositions organisées à Montréal entre 1860 et 1920. Elle répertorie 6 400 œuvres, 2 100 artistes et 550 collectionneurs et collectionneuses.

Depuis février 2020, je suis inscrit à quelques cours au certificat en informatique appliquée à la TÉLUQ. Enfin, je travaille comme programmeur-analyste au sein de la fonction publique du Québec.

Média

Depuis quelques décennies, je gravite autour des médias. En exemple, je citerais mon blogue sur les arts visuels dans la ville de Québec sur lequel j’ai publié des critiques entre 2007 et 2013. Aussi, j’ai conçu, animé et mis en ondes une émission consacrée à l’art visuel, La Démarche, sur les ondes de CKIA 88,3 FM en 2009 et 2010.

Il m’arrive d’ouvrir des comptes temporaires sur les réseaux sociaux. En ce moment, j’anime @MrcGthr sur Twitter.

Pour me contacter, vous pouvez m’écrire à marcQUEBEC@marcgauthier.com en retirant le mot QUEBEC.