version numérique d'une vie

Catégorie : Montréal

Expositions organisées à Montréal.

Mon 6 décembre 1989

À l’automne 1989, je débutais ma vie universitaire. Après une longue réflexion, j’avais choisi l’École Polytechnique de Montréal pour ce nouveau moment de ma vie.

La première session avait débuté avec la fameuse initiation. Nous étions séparés en groupes et nous étions mis en compétition les uns avec les autres pendant une semaine. En relevant des défis, nous pouvions devenir le groupe gagnant. Certains s’investissaient grandement dans ce jeu, d’autres moins. Toutefois, il était impossible d’y échapper. Si l’exercice n’était pas particulièrement agréable, il permettait de tisser des liens d’amitié rapidement.

À l’École Polytechnique en septembre 1989

30 octobre 1893: décès de John Joseph Caldwell Abbott

Reproduction de mon fil twitter du 30 octobre 2020 dans lequel je commémore le décès de John Joseph Caldwell Abbott.

  • Premier ministre du Canada
  • Maire de Montréal
  • Avocat prospère
  • Propriétaire foncier
    … et premier importateur direct de vaches de Guernesey au Canada !

Le 30 octobre 1893 décédait John Joseph Caldwell Abbott à Montréal.
Lire sa biographie.

Le maire John Joseph Caldwell Abbott, Montréal, QC, 1889 Wm. Notman & Son 1889, 19e siècle Plaque sèche à la gélatine 17 x 12 cm Achat de l’Associated Screen News Ltd. II-91034 © Musée McCord

Projet de doctorat – 2.2 Caractéristiques des Loan Exhibitions – 2.2.7.4 Étude de cas de l’aspect collectif: Les marchands d’art

Entre 2011 et 2019, j’ai travaillé sur un doctorat interuniversitaire en histoire de l’art. Je place ici le brouillon de ma thèse. Vous pouvez consulter le plan complet du projet et une description de mon parcours. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un brouillon.


GRAPHIQUE 24 Participation des marchands d’art aux « Loan Exhibitions ». Nombre d’oeuvres prêtées par des marchands d’art

Projet de doctorat – 2.2 Les caractéristiques des Loan Exhibitions à Montréal entre 1860 et 1914 – 2.2.1 Temporaires

Entre 2011 et 2019, j’ai travaillé sur un doctorat interuniversitaire en histoire de l’art. Je place ici le brouillon de ma thèse. Vous pouvez consulter le plan complet du projet et une description de mon parcours. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un brouillon.


GRAPHIQUE 1 Caractéristique temporaire des « Loan Exhibitions ». Durée des expositions.

Projet de doctorat – 2. La Loan Exhibition comme objet de recherche – Introduction

Entre 2011 et 2019, j’ai travaillé sur un doctorat interuniversitaire en histoire de l’art. Je place ici le brouillon de ma thèse. Vous pouvez consulter le plan complet du projet et une description de mon parcours. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un brouillon.


2 La Loan Exhibition comme objet de recherche

2.1 Introduction

Cette thèse cherche à comprendre les raisons pour lesquelles l’AAM a eu recours aux « Loan Exhibitions » entre 1860 et 1914. Afin d’atteindre ce but, elle s’organise autour de trois chapitres. Le premier consiste à faire émerger la « Loan Exhibition » comme modalité d’exposition. Issu du travail de compilation numérique permis par la base de données informatique, il permet de documenter les six caractéristiques des événements montréalais. En les croisant avec les expositions similaires organisées durant la même période, il permet de préciser à la fois les contours de cette modalité d’exposition et son recours particulier à Montréal. Le second chapitre situe l’AAM dans sa réalité historique. Il s’organise autour de deux notions fondamentales soit sa mission éducative et sa nature associative. Ces éléments sont essentiels afin de comprendre la place que les « Loan Exhibitions » y occupent. Le dernier chapitre croise l’histoire de l’AAM avec celle de ses activités. Il montre sa fragilité institutionnelle. Surtout, il permet de comprendre la manière par laquelle les « Loan Exhibitions » sont passées d’activité unique à simple service aux membres.

1909 Montréal – L’Exposition d’art français – Les artistes

À l’hiver 1909, une exposition consacrée à l’art français est présentée à Montréal. Auguste Rodin, Albert Besnard, Frantz Jourdain et René Lalique en assurent la présidence.

Responsable des aspects pratiques, le Comité français des expositions à l’étranger a ouvert l’événement à tous les artistes, sauf les « fort remuants ».

Beaucoup de ceux et celles qui participent aux quatre Salons parisiens répondent à l’appel. Le marchand d’art Paul Durand-Ruel envoie des oeuvres de Claude Monet et de Pierre-Auguste Renoir. Le fondeur Adrien-Aurélien Hébrard fait circuler de nombreuses fontes. À l’ouverture le 31 janvier 1909, le public montréalais découvre trois cents oeuvres dont des peintures, sculptures, vases, bijoux, gravures et gypsographies. On retrouve même un coussin.

Extrait du catalogue de l’Exposition d’art français organisée à Montréal en 1909

1909 Montréal – L’Exposition d’art français

À l’hiver 1909, une exposition consacrée à l’art français est présentée à Montréal. Auguste Rodin, Albert Besnard, Frantz Jourdain et René Lalique en assurent la présidence.

Responsable des aspects pratiques, le Comité français des expositions à l’étranger a ouvert l’événement à tous les artistes, sauf les « fort remuants ».

Claude Monet, Charing-Cross Bridge, la Tamise, 1903, Yamagata Museum of Art, Yamagata (Japon)

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén