Projet de doctorat – 2.2 Les caractéristiques des Loan Exhibitions à Montréal entre 1860 et 1914 – 2.2.5 Prêtées

Entre 2011 et 2019, j’ai travaillé sur un doctorat interuniversitaire en histoire de l’art. Je place ici le brouillon de ma thèse. Vous pouvez consulter le plan complet du projet et une description de mon parcours. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un brouillon.


GRAPHIQUE 5 Caractéristique prêtée des « Loan Exhibitions ». Oeuvres exposées appartenant à la collection de l’AAM

2.2.5 Prêtées

Prêtées, elles le sont parce que la majorité des œuvres ne proviennent pas de la collection permanente de l’AAM. En effet, sur les 3311 œuvres recensées, seulement 34 lui sont associées (Annexe 3). L’étude de la distribution dans le temps de ces prêts montre sa présence ponctuelle (Graphique 5).

En 1865, elle contribue huit photographies représentant des paysages canadiens1. Elles sont tirées d’un lot proposé aux personnes qui souscrivent à un abonnement : « Eight specimens of the views to be presented to subscribers to the Art Association, who are invited to select any two from these2. » La situation est différente en 1870. À ce moment, sa participation atteint quatre œuvres réalisées par des artistes canadiens3.

Par la suite, l’ensemble de ses contributions est formé de peintures et aquarelles de peintres américains ou européens. En 1891, elle est composée d’oeuvres léguées ou données par les collectionneurs Benaiah Gibb4, Matthew Hamilton Gault5, John Hope6 et Richard B. Angus. Les dations récentes de ce dernier constituent l’ensemble le plus important7. L’ensemble de son dernier don est ainsi exposé8. En 1900, l’ensemble du prêt de l’AAM est formé d’oeuvres obtenues par la dation de John W. Tempest9.

En bref, l’AAM participe aux « Loan Exhibitions » en fournissant quelques œuvres. Toutefois, cette participation demeure marginale. L’écrasante majorité des peintures, aquarelles, dessins, pastels, photographies ou sculptures sont prêtées par d’autres organisations ou personnes.


ANNEXE III
Liste des œuvres prêtées par l’AAM lors des « Loan Exhibitions ».

1865
30. Alexander Henderson, Canadian Scenery (huit photographies)

1870
aquarelles 29. Daniel Fowler, Hollyhocks
aquarelles 30. Otto Reinhold Jacobi, Scene in the Thousand Islands
aquarelles 45. Charles Jones Way, Scene near Monte Rotundu, Corsica
peintures 17. John A. Fraser, Portrait of the Bishop of Montreal

1887
peintures 83. Ricardo Villegas y Cordero, A Bazar at Tunis

1891
116. William Bliss Baker, Woodland Brook
117. William Adolphe Bouguereau, The Crown of Flowers
118., Wyatt Eaton, The Harvest Field
119. Alexei Alexeiwitsch Harlamoff, Autumn Flowers
120. Colin Hunter, Redding the Nets
121. Emmanuel Lansyer, La Rosée
122. Eugénie Marie Salanson, A Fisher-Girl
123. Ricardo Villegas y Cordero, A Bazar at Tunis
124. Émile Louis Vernier, The Return of the Shrimpers
125. Petrus van Schendel, Market Scene in Holland (Moonlight)
126. Alfred von Kowalski-Wierusz, The Whipper-in

1895
34. Pieter de Hooch, Dutch Interior
35. George Innes, Early Moonrise in Florida
76. Willem Bastien Tholen, Sand Dunes, Scheveningen

1900
31. Jacob (James) Maris, The Bridge
32. Jacob (James) Maris, On the Beach
33. Jacob (James) Maris, Dutch Windmill
34. Jacob (James) Maris, A Little Student
35. Jacob (James) Maris, A Fisherman

1906
18. Pieter de Hooch, Dutch Interior
23. Jan Josefsz van Goyen, A Dutch Town


1 AAM1865 cat.30, dans la section photographie.

2 Catalogue AAM1865 p.33.

3 Catalogue AAM1870.

4 Benaiah Gibb lègue à l’AAM Market Scene in Holland (Moonlight) de Petrus van Schendel par testament en 1877. Voir le testament conservé au MBAM.

5 Matthew Hamilton Gault donne à l’AAM A Bazar at Tunis de Ricardo Villegas y Cordero en 1881. Voir AAM 1881 cat.10.

6 John Hope donne à l’AAM A Fisher-Girl d’Eugénie Marie Salanson en 1889. Voir AAM 1902 cat.119.

7 Le lot se divise selon deux années. En 1887, Richard B. Angus donne Autumn Flowers d’Alexei Alexiwitsch Harlamoff, Redding the Nets de Colin Hunter. En 1889, ce sont The Crown of Flowers de William Adolphe Bouguereau, The Whipper-in d’Al;fred von Kowalski-Wierusz, The Return of the Shrimpers d’Émile Louis Vernier, La Rosée d’Emmanuel Lansyer, Woodland Brook de William Bliss Baker et The Harvest Field de Wyatt Eaton. Les registres de 1887 et 1889 indiquent ces dations. Ils sont repris aux entrées 115, 116, 121, 122, 123, 124, 125 et 126 dans le catalogue de la collection permanente de 1902.

8 Les six œuvres données en 1889 présentent l’ensemble du don du collectionneur. Voir LE Dominion Illustrated, 13 avril 1889.

9 Le rattachement de ces œuvres à cette dation est réalisé à l’aide d’un croisement des sources suivantes : le registre de 1888 et le catalogue de la collection permanente de 1902. Janet M. Brooke arrive aux mêmes conclusions pour les peintures en 1989.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.