Projet de doctorat – 2.2 Les caractéristiques des Loan Exhibitions à Montréal entre 1860 et 1914 – 2.2.2 Périodiques

Entre 2011 et 2019, j’ai travaillé sur un doctorat interuniversitaire en histoire de l’art. Je place ici le brouillon de ma thèse. Vous pouvez consulter le plan complet du projet et une description de mon parcours. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un brouillon.


GRAPHIQUE 2 Caractéristique périodique des « Loan Exhibitions ». Intervalle entre les expositions, en nombre de mois

2.2.2 Périodiques

Périodiques, elles sont séparées par un délai moyen de 20 mois (Tableau 1b). Trois périodes ont vécu des intervalles plus importantes (Graphique 2). Il s’agit des périodes après l’exposition inaugurale de 1860, avant le legs de Benaiah Gibb en 1877 et autour de l’inauguration du pavillon de la rue Sherbrooke en 1912. À l’inverse, le début de l’année 1901 a vu l’organisation de deux événements, l’un en janvier, l’autre en février. L’étude du graphique ne permet pas de relever une tendance générale à la hausse ou à la baisse.

TABLEAU 1b Caractéristique périodique des « Loan Exhibitions ». Intervalle entre les expositions, en nombre de mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.